L’histoire Ladurée

L’Histoire de la Maison Ladurée

L’histoire des salons de thé parisiens est intimement liée à l ‘histoire de la famille Ladurée. Tout a commencé en 1862, lorsque Louis Ernest Ladurée, homme du sud-ouest, crée une boulangerie à Paris au 16 rue Royale. A cette époque, la Madeleine est un quartier d’affaires en plein développement où les plus grands artisans du luxe français sont déjà installés. En 1871, alors que le baron Haussmann donne un nouveau visage à Paris, un incendie permet la transformation de la boulangerie en pâtisserie. La décoration de la pâtisserie est confiée à Jules Chéret, célèbre peintre affichiste de la fin du siècle. Il s’inspire des techniques picturales utilisées pour les plafonds de la Chapelle Sixtine et de l’Opéra Garnier. En les intégrant à son œuvre, il donne profondeur et relief aux plafonds, qu’il orne d’anges joufflus et en particulier « l’ange Pâtissier » qui inspirera plus tard toute la charte graphique de la Maison. Sous le second Empire, les cafés se développent et sont de plus en plus luxueux. Ils font courir la belle société parisienne. Ils deviennent, avec les restaurants chics de la Madeleine, les lieux de rendez-vous les plus prestigieux de Paris. Le début de ce siècle voit Paris pris d’une frénésie de sorties et de divertissements. Les Parisiens se précipitent à l’Exposition Universelle. Les femmes, elles aussi, changent, elles veulent rencontrer des gens nouveaux or, les cercles et les salons littéraires ne sont plus à la mode. Jeanne Souchard, épouse de Louis Ernest Ladurée a l’idée de mélanger les genres : le café parisien et la pâtisserie, et donne ainsi naissance à l’un des premiers salons de thé de la capitale. Le salon de thé aura un avantage certain sur les cafés : celui de pouvoir accueillir les femmes en toute liberté.

L’Histoire du Macaron

L’histoire du Macaron Ladurée commence avec Pierre Desfontaines, petit cousin de Louis Ernest Ladurée, qui au milieu du XXème siècle, a eu la bonne idée d’accoler deux à deux les coques de macarons et de les garnir d’une savoureuse ganache. Depuis cette époque, la recette n’a pas changé. L’atmosphère raffinée et chargée d’histoire de la Maison Ladurée séduit David Holder et son père Francis Holder, fondateur du groupe Holder. En 1993, ils décident de racheter, de promouvoir puis d’agrandir la célèbre Maison. En septembre 1997, ouverture de Ladurée au 75 avenue des Champs-Elysées. Francis Holder et David Holder, Président de Ladurée, imaginent sur la plus belle avenue du monde, un lieu authentique et raffiné à l’image du salon de la rue Royale. Ladurée, véritable éloge de la gourmandise et de l’innovation pâtissière. Chaque moment de création se vit intensément, c’est pour cette raison que deux fois par an, à la manière des créateurs de mode, la Maison imagine de nouveaux desserts comme la Religieuse à la rose, le Saint-Honoré rose-framboise, le Millefeuille à la réglisse, le Macaron cassis violette…